LE LUXEMBOURG

luxembourg-2

Dénomination officielle : Grand Duché de Luxembourg.

Forme de gouvernement : Monarchie constitutionnelle sous le régime de la démocratie parlementaire.

Chef d’Etat : S.A.R. le Grand-Duc Henri.

Lieutenant Représentant de S.A.R : S.A.R. le Grand-Duc Héritier.

Chef du gouvernement : Xavier Bettel, Premier Ministre.

Langue nationale : Luxembourgeois.

Langues administratives : Français, Allemand et Luxembourgeois.

Unité monétaire : EURO

Capitale : Luxembourg.

Subdivisions administratives : 3 districts (Luxembourg, Diekirch, Grevenmacher),
12 cantons, 118 communes

Population: 530.000 habitants dont 43% d’étrangers (données 2012)

Surface: 2.586 km²

Le Grand-Duché de Luxembourg est un pays d’Europe de l’Ouest sans accès à la mer. Il est bordé par la Belgique à l’ouest et au nord, l’Allemagne à l’est, et la France au sud. Il comprend deux régions principales: l’Oesling au nord, qui est une partie du massif des Ardennes, et le Gutland au sud, prolongement de la Lorraine au sens géologique du terme. Le Luxembourg compte 549.680 habitants en 2014, et s’étend sur une superficie de 2 586 km2, faisant de lui l’une des plus petites nations souveraines d’Europe.

Le Luxembourg est une démocratie représentative et une monarchie constitutionnelle avec un Grand-Duc pour chef d’État, faisant du pays le seul Grand-Duché encore existant. Son économie extrêmement dynamique en fait un des pays les plus riches et des plus prospères du monde, avec le deuxième PIB par habitant le plus élevé du monde selon le FMI en 2013. La localisation centrale du territoire luxembourgeois en Europe a historiquement fait de lui un lieu d’une grande importance stratégique pour de nombreuses puissances, depuis sa fondation en tant que forteresse romaine, son accueil d’un château franc durant le Haut Moyen Âge, et son rôle de bastion pour le chemin des Espagnols entre le XVIème et le XVIIème siècle.

Le Luxembourg est membre de l’Union européenne (dont il est l’un des six pays fondateurs), de l’OTAN, de l’OCDE, de l’ONU et du Benelux, reflétant son consensus politique en faveur de l’intégration économique, politique et militaire. La ville de Luxembourg, sa capitale et sa plus grande ville, est le siège de plusieurs établissements et institutions de l’UE. En 2012, le Luxembourg a été élu pour la première fois de son histoire à un siège temporaire au Conseil de sécurité des Nations unies. En raison de sa position géographique, la culture luxembourgeoise est une fusion de l’Europe germanique et romane, intégrant chacune des deux. De ce fait, le Luxembourg est un pays trilingue : le luxembourgeois, le français et l’allemand sont les trois langues officielles et, depuis 1984, le luxembourgeois a légalement le statut de « langue nationale ».

Sur le plan économique, 46 % du produit intérieur brut du pays dépend de son rôle de place financière. Outre la banque privée, depuis une quinzaine d’années, le Luxembourg est devenu la place la plus importante d’Europe sur le marché des fonds d’investissement.

La croissance exceptionnelle de la place financière luxembourgeoise fait que fin mai 2011 l’on comptait 144 banques présentes sur le territoire, totalisant plus de 26.000 salariés.

Par ailleurs, le Luxembourg est le deuxième centre de fonds d’investissement du monde, après les États-Unis et le plus grand centre de banque privée dans la zone euro.

Le Luxembourg connaît un secret bancaire qui est garanti par le code pénal, sans pourtant être absolu. Le Luxembourg a ainsi adopté l’ensemble des dispositions de l’OCDE pour combattre l’évasion fiscale. Cependant le Luxembourg est un domicile important de sociétés holding. S’il a aboli son statut de « holding 1929 » au 1er janvier 2011, la Commission européenne ayant considéré ce régime comme une aide publique, le Luxembourg propose divers régimes de holding avantageux, telles les sociétés de participation financière (Soparfi), les sociétés d’investissement à capital risque (Sicar) ou les Sociétés Immobilières Luxembourgeoises (SIL), qui sont totalement exonérées d’impôt au Luxembourg pour leurs opérations en France.

En 2011, le PIB par habitant du Luxembourg est le second PIB le plus élevé au monde, après le Qatar.

En 2014, ce sont 82.797 frontaliers résidant en France et travaillant au Grand-Duché qui sont recensés.

L’économie générée par Internet connaît un vrai essor au Grand-Duché avec l’arrivée des sièges européens de sociétés établies (Amazon, AOL, Apple iTunes, eBay, Paypal, Skype, etc.).

 

%s