BIEN PRÉPARER SA RETRAITE : FOCUS SUR L’ASSURANCE GROUPE

jb-bois-806x372

La retraite n’est pas qu’une question d’âge : elle se prépare bien à l’avance ! Pour garantir un certain confort à ses employés, une entreprise peut souscrire un plan de pension complémentaire. Jean-Baptiste Bois, fondateur du cabinet de courtage Equatus Insurance Broker SA, nous en dit plus.

Pour quelle raison une entreprise devrait-elle souscrire une assurance retraite groupe ?

Selon moi, un problème va se poser dans les années à venir : l’Etat luxembourgeois ne sera plus en mesure de fournir des allocations de retraite aussi élevées qu’aujourd’hui. Il est donc indispensable que les sociétés mettent en place des régimes complémentaires de pension. Cela permettra à leur personnel de pro ter de prestations destinées à compléter celles des régimes légaux de sécurité sociale.

A noter que toutes peuvent souscrire à ce type d’assurance, peu importe leur nombre de salariés. A l’heure actuelle, il est également important de mentionner que le gouvernement planche sur un élargissement de la loi, a n que les indépendants puissent également bénéficier de ce plan de retraite et prévoyance.

Pourquoi est-ce conseillé de passer par un courtier lors de la mise en place de ce type d’assurance ? Pour une entreprise, c’est intéressant, car le courtier va tout faire pour répondre à son cahier des charges. Il va également aiguiller sa direction. Par exemple, il pourra lui dire si elle doit privilégier un fonds à capital garanti ou un ou des fonds en unité de compte.

A titre privé, n’importe quel salarié peut également faire appel à un courtier pour souscrire une assurance retraite. Il peut financer son propre plan complémentaire, ou participer à celui mis en place par son employeur.

Quels arguments avancer, d’ailleurs, pour inciter une entreprise à en proposer un ?

Pour l’employeur, c’est une manière de déliser ses salariés, mais aussi de montrer qu’il est soucieux de leur bien-être. Les sommes investies, elles, sont reconnues comme dépenses d’exploitation, et déductibles des cotisations patronales.

L’employé, lui, va être reconnaissant envers son chef d’entreprise puisqu’il lui prépare de quoi vivre correcte-ment lors de sa retraite, tout en le protégeant en cas d’invalidité ou de décès prématuré a n de mettre à l’abri sa famille lors de la constitution de son plan de retraite. Qui plus est, s’il participe aussi à ce plan de pension, son apport personnel est déductible jusqu’à 1.200 euros par an, au titre de dépense spéciale.

Vous avez fondé Equatus Insurance Broker SA en 2004. A quel besoin désiriez-vous répondre ?

Mon souhait était de proposer aux particuliers, entrepreneurs et entreprises, un accompagnement patrimonial indépendant et à long terme. L’objectif est de leur fournir les solutions qui correspondent le mieux à leurs attentes, et de répondre à l’ensemble de leurs interrogations, peu importe leur pro l.

Nous sommes spécialisés dans les solutions de placement en assurance vie. C’est un véhicule financier d’épargne et de prévoyance qui possède de réels avantages. Il permet de constituer une somme d’argent pour le futur, mais peut aussi être racheté à tout moment, de manière à toucher l’épargne immédiatement, sans aucune pénalité. Notons également que le souscripteur d’un contrat d’assurance-vie va jouir d’un traitement fiscal favorable, ainsi que d’une protection totale.

Comme mentionné, Equatus est un cabinet de courtage. Est-ce différent d’une compagnie d’assurances ou d’un agent d’assurance?

Oui, dans le sens où un courtier ne va dépendre d’aucun réseau puisqu’il ne possède pas de participation capitalistique dans une banque ou dans une entreprise qui fournit des services d’assurance. L’indépendance est donc complète, un plus pour la clientèle, puisqu’il va toujours chercher la solution qui favorise ses intérêts.

Concrètement, chez Equatus, nous avons des partenariats avec des compagnies d’assurance, des sociétés de gestion et des promoteurs de produits. Cela permet d’évaluer l’ensemble des produits et placements du marché avant de les proposer aux clients.

La mission d’un courtier est également de mettre son expertise au pro t de leur patrimoine. Il est compétent pour intervenir face à des problématiques financières, fiscales, immobilières, sociales ou civiles. Une réelle transversalité qui peut l’amener à devoir faire appel et à coordonner une série d’acteurs (notaire, avocat, expert-comptable, etc.), ce qui fait de lui un chef d’orchestre patrimonial.

%s